GRAPH SEARCH de Facebook … Souriez, vous êtes espionné !

Facebook Graph Search

Sommaire

Description de Graph Search

Bien que cet outil existe depuis 2013, vous n’en avez sûrement jamais entendu parler, et c’est bien normal ! Le Graph Search, développé par Facebook et déjà considéré comme un outil surpuissant, n’est pour l’instant réservé qu’aux utilisateurs Américains.

En quoi consiste t-il ? C’est simple, tout ce que vous avez publié sur Facebook, depuis votre inscription sur le site, peut désormais être rendu public et vu de tous (et par « tous » j’entends, même les personnes qui ne sont pas dans votre liste d’amis! ).

GAFA

Jusqu’à présent, nous avions tous conscience que les géants du web (tel que le GAFA: leaders mondiaux du marché numérique) conservent précieusement toutes les informations qu’ils peuvent récolter sur nous. Mais l’internaute s’était fait à l’idée que ces informations n’étaient utilisées qu’à des fins commerciales. Qu’en est-il si ces informations deviennent accessibles par tous les autres internautes ?

Alors, bonne ou mauvaise nouvelle ? Lorsque l’on est du bon côté du fil (c’est à dire, lorsqu’il est question d’espionner son voisin ou son collègue de bureau) c’est toujours une bonne nouvelle ! Mais si vous jetiez un œil sur ce que pourraient voir les autres utilisateurs de votre propre profil, vous seriez surpris par ce que vous y trouveriez. Tout à coup, l’idée fait beaucoup moins sourire.

Qu’y trouve-t-on ?

Photos publiées, likées, identifiées, Commentaires, Postes, conversations dans des groupes privés etc.. Tout y passe ! Vous vous étiez créé un petit groupe secret sur Facebook pour échanger avec vos amis proches ? Facebook le rend visible par tous, ainsi que tout son contenu! Des photos « supprimées de votre mur » ? Elles réapparaissent comme par enchantement ! C’est ÇA la magie de Facebook !

Tel un nouveau Google, les utilisateurs peuvent taper dans leur barre de recherche des requêtes du type : « Photos de …», «Personnes qui travaillent à …», «Amis de … », «Intérêts favoris de … », et voilà que Facebook devient votre tout nouveau détective privé dernier cri.

Ce nouvel outil comporte quelques aspects gênants, déjà pointés du doigt par certains utilisateurs. En effet, des petits malins se sont amusés à lancer des requêtes déplacées et pour le moins osées du type : « Entreprise qui emplois des personnes qui aiment « Racisme » » , « personnes mariées qui aiment « adultère » » ou encore « mère de personnes catholiques habitant en Italie qui aiment le marque Durex ». Et le pire dans tout cela c’est que Facebook a déjà la réponse à ces questions ! Et voilà qu’une liste interminable de résultats s’affiche pour ce genre de requête. 

Facebook se défend en rappelant que ces informations ne sont pas volées, car elles ont bel et bien été publiées un jour sur le réseau social. Le site affirme alors que son outil n’est là que pour recouper certaines informations afin de les rendre plus pertinentes. Il est vrai que si votre profil est « correctement renseigné », Facebook connaît: votre âge, votre nationalité, votre lieu de résidence, vos connaissances, votre poste ainsi que l’entreprise dans laquelle vous travaillez, vos lieux de vacances, vos liens de parenté, vos diplômes, les choses que vous aimez, où vous êtes allé, vos trajets quotidiens, vos propos, vos activités favorites etc… 

Dans cette liste interminable d’informations, Facebook peut aisément trouver des personnes qui sont à la fois « journalistes », qui vont en vacances en Corse et qui aiment le chocolat. Ces informations il vous aurait fallu un temps incalculable pour les récupérer, en consultant chaque profil du site, un à un. Or Facebook, détenant une impressionnante base de données sur près de 1,5 milliards d’internautes, il ne lui a suffit que de développer un algorithme de croisement d’informations pour développer ce fameux Graph Search, qui sème déjà un vent de panique chez certains utilisateurs.

Conclusion

Rassurez-vous, l’outil n’est pas encore disponible en France, mais ça ne serait tarder ! Facebook l’a annoncé il y a quelques semaines, le « Graph Search » ou « Search FYI » devrait faire son apparition très prochainement pour les utilisateurs Français.

En attendant, quelques petits malins ont depuis longtemps trouvé l’astuce (très complexe) pour avoir accès à cet outil avant l’heure… Pour le bien de tous, nous ne préférons pas divulguer cette information, afin d’éviter tout débordement.

Vous aimez cet article ? Partagez le

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Ce site utilise des cookies pour fonctionner correctement, générer des rapports statistiques et faire la publicité de nos services / produits. Nous pouvons directement utiliser les cookies indispensables, mais vous avez le droit d’activer ou non les cookies statistiques et de profilage. ATTENTION, désactiver les cookies peut affecter votre expérience sur le site web et les services que nous sommes en mesure d’offrir.